La Blockchain et les chaînes de distributions

La Blockchain et les chaînes de distributions

Les chaînes d’approvisionnement font parti des processus les plus complexes. Pour transporter quelques chose d’un point A à un point B, les différents acteurs d’une chaîne d’approvisionnement travaillant ensemble pour qu’ elle fonctionne, les partenaires doivent se faire confiance mutuellement. Pour ce faire, de nombreux documents et différents points de contrôle qui interagissent dans un réseau de processus bureaucratiques sont mis en place, ces processus qui ne sont pas toujours simple et rapide.

Effectivement, les processus en place prennent du temps, sont coûteux et n’empêchent pas toujours les problèmes de plus en plus nombreux et varié tels que la contrefaçon, le manque de transparence ou encore des conditions de stockage incorrectes. Certaines recherches ont montré que 20 articles sur 47 audités chez des détaillants de renommés tels qu’Amazon ou eBay se sont révélés contrefaits engendrant de lourd dommages financiers. Plus grave encore! Les faux médicament ferait plus d’un million victime chaque année et les fabricants de contrefaçons réalisent au passage des profits astronomiques.

Mais grâce à la disponibilité des nouvelles technologies, les chaînes d’approvisionnement se transforment déjà et l’on vois de nouvelles formes de commerces apparaître, les entreprises de vente en gros par exemple vendent directement aux consommateurs. Certaines entreprises de commerce électronique comme Amazon passent à la livraison le jour même même jour et l’inventaire physique est de plus en plus remplacé par l’inventaire numérique.

Il semble que les équilibres et les rôles changent dans les chaînes d’approvisionnement mondiales, les rendant plus complexes que jamais, ce qui nécessite forcément de nouvelles technologies pour assurer la provenance des données et des produits dans différentes régions géographiques.

La technologie Blockchain  permet aux organisations de développer de nouvelles applications pouvant améliorer considérablement leurs chaînes logistiques, rendant toutes les opérations transparentes. La provenance des données et des produits devient clair infalsifiable une fois sur la Blockchain instaurant ainsi une confiance continue, ce qui entraîne une réduction des coûts, des chaînes d’approvisionnement plus efficaces et des clients plus satisfaits.

Des chaînes d’approvisionnement améliorées grâce à la blockchain 

MODSense, développé par Modum  en collaboration avec Swiss Post et SAP, offre une surveillance de la température pour les produits sensibles de la chaîne d’approvisionnement pharmaceutique. Grâce à l’utilisation de la Blockchain, les températures enregistrées ne peuvent pas être altérées et les parties prenantes savent directement comment un certain produit a été manipulé pendant le transport. Mais les chaînes d’approvisionnement de produits alimentaires ou encore pharmaceutiques sont beaucoup plus complexes et il est donc difficile de réagir rapidement aux rappels de produits.

Bayer – nouveau niveau d’efficacité et de sécurité au sein de la chaîne d’approvisionnement

La société pharmaceutique Bayer a mis au point une validation de principe permettant de tracer des matériaux à l’aide d’une Blockchain. L’objectif était de développer un flux simplifié de matériaux et d’informations pour un produit, avec un réseau de partenaires. Bayer collabore avec les fournisseurs, les sociétés de gestion collective, les distributeurs et SAP pour informer directement les partenaires du secteur des problèmes potentiels liés aux produits.

En conséquence, chaque fois qu’un problème potentiel se produisait, il était possible de localiser le produit 2 à 3 jours plus rapidement que la normale. Grâce à la provenance des produits et aux données associées, enregistrées indiscutablement sur la blockchain, ils ont atteint un nouveau niveau d’efficacité et de sécurité au sein de la chaîne d’approvisionnement pharmaceutique.

Kellogg’s – la qualité et la sécurité des aliments d’abord

Selon Paige Cox, 1 personne sur 10 tombe malade chaque année en raison de la mauvaise qualité des aliments et 420 000 personnes meurent chaque année d’une maladie d’origine alimentaire. En outre, 30% de la nourriture produite est perdue ou gaspillée, alors que beaucoup de personnes souffrent encore de malnutrition. L’industrie alimentaire a besoin d’être améliorée, c’est pourquoi SAP a lancé une initiative de blockchain de la ferme au consommateur avec dix clients afin d’améliorer la provenance et la traçabilité des matériaux.

La multinationale américaine de Kellogg’s, est l’une de ces entreprises. Il vise à atteindre une transparence totale au sein de l’industrie alimentaire. En créant une histoire indéniable et immuable d’aliments (et des ingrédients individuels). Selon Ramesh Kollepara, directeur informatique principal chez Kellogg’s, la blockchain pourrait améliorer la façon dont les produits passent d’une ferme à l’autre, en offrant une origine et une généalogie en amont et en aval.

Une transparence totale de la ferme à l’assiette permettra la collaboration entre homologues sans intermédiaires entre les partenaires de l’industrie et améliorera la sécurité alimentaire grâce à la traçabilité automatisée de la chaîne d’approvisionnement. En intégrant la blockchain dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire, Kellogg’s veut montrer que la blockchain peut résoudre les problèmes concrets liés à l’alimentation.

Décentralisation des chaînes d’approvisionnement mondiales

Il existe de nombreux problèmes avec les chaînes d’approvisionnement existantes, mais la Blockain peut être une solution pour les résoudre. La décentralisation consiste en une architecture résiliente afin qu’un réseau ne puisse pas être détruit et que les problèmes puissent être facilement résolus.

Qu’il s’agisse d’un réseau informatique ou d’une chaîne d’approvisionnement mondiale, une fois que le produit et les données ont été importés, en utilisant des enregistrements de données immuables, il devient possible de créer des transactions effectives et efficaces sans confiance entre les partenaires du secteur.

Avec de plus en plus d’entreprises expérimentant des solutions blockchain, la Blockchain devrait rapidement devenir le standard de référence pour toutes les chaînes d’approvisionnement.