Le fort potentiel de la Blockchain dans l’industrie de la santé

Le secteur de la santé est prêt à être perturbée par les technologies émergentes, notamment l’ internet des Objets, réalité augmentée, réalité virtuelle, des outils à connectivité améliorés ainsi que la blockchain, qui pourraient résoudre les problèmes qui touchent les fournisseurs du secteur de la santé.

Il est important de distinguer la technologie blockchain des applications qui peuvent être construites sur une blockchain, comme les smart contracts. Les fintech ne sont pas les seules a s’intéresser à la Blockchain. Elle intéresse également l’industrie de la santé qui étudie les applications qui peuvent être construites sur cette technologie protocolaire comme des solutions potentielles pour un ensemble unique de gestion de l’information numérique.

Selon une étude révélé par IBM plus de 50% des cadres de la santé prévoient de mettre en œuvre des solutions commerciales blockchain d’ici 2020, mais voyons quelque cas d’usages possible.

Gestion de la chaîne d’approvisionnement en médicaments

Actuellement la traçabilité des médicaments est gérer dans un certains désordre de documents d’authentification, vérification et de bases de données hétérogènes.

La Blockchain peux être une alternative. les fabricants pourraient par exemple marquer les médicaments produits avec un numéro unique ensuite il suffirait d’ ajoute un hachage de ce numéro unique d’identification à une blockchain ainsi que d’autres informations.

Ainsi un grossiste en médicaments dès réception de sa livraison , peux vérifier la source et ajoute la transaction à la blockchain. Le détaillant ou le pharmacien fait de même, et au moment où les médicaments arrivent aux patients, ils peuvent vérifier chaque étape du voyage tout comme les autres parties intéressées, comme les organismes de réglementation et les organismes d’application de la loi.

Essais cliniques et recherche

Les recherches sur les soins de santé sont truffée de pratiques non optimales, allant de la non-publication des résultats pertinents aux erreurs à la fraude pure et simple, qui ont tous un impact sérieux sur les soins prodigués aux patients.

Les chaînes de blocs sont immuables, ce qui signifie qu’elles pourraient être utilisées par exemple pour enregistrer des essais et des informations connexes, ce qui permettrait d’ouvrir le processus de recherche à un examen et à une vérification.

Ce ne sont là que deux cas parmi des nombreuses applications possibles de la technologie blockchain dans l’industrie de la santé. Les différents acteurs du secteur de la santé sauront étudier des applications de la blockchain et ainsi développer une expertise dans ce domaine à mon sens.

Car cette technologie protocolaire qui n’en ai qu’à ses débuts, ouvre la voix vers une autres façon de travailler et d’échanger.